Borne au Salon Naval Thomson Sintra est le premier à avoir fait confiance à DialEcrans
pour une borne interactive à Expoship à New York.

Jean Marchay, Directeur de la Communication, nous a renouvellé sa confiance presque 20 ans. Il a initié plusieurs projets qui n'ont abouti que par sa force de persuasion et ses qualités de meneur d'équipes.



En 1979, tout était à inventer. Nous sommes partis d'un Apple II, et du projecteur de diapositives "Random access" de Simda. Il permettait d'accéder directement à une parmi 80 diapositives. Nous avons fait réaliser (par Bertrand Degoy) une carte d'interface entre l'Apple II et le Simda, ce qui donnait à DialEcrans l'exclusivité de la commande du Simda par ordinateur. Yves Lambert de ERA a fait le design de notre première borne. Nous avons créé un clavier simplifié pour naviguer dans l'arborescence du programme.


Il a fallu l'installer à New York, et les systèmes multimédia à l'époque n'inspirant pas confiance, Thomson nous a offert un merveilleux séjour pendant l'exposition, au cours de laquelle la borne n'a jamais interrompu nos promenades en ville.

Ensuite, nous réalisons de nombreuses bornes, et des copies exactes de différentes consoles embarquées sur des navires, hélicoptères ou sous-marins. Elles voyagent dans le monde entier, d'une expo à l'autre mais malheureusement sans nous : DialEcrans avait prouvé leur fiabilité.

Borne Colibri
Les images deviennent alors des animations vidéo. Le programme de la borne commence par un film, puis le choix d´information se fait sur un menu en touchant l'écran tactile. L'écran informatique lui même ne servant qu'à montrer des photos ou des animations minutées par le son.
Toutes les pages sont commentées dans diverses langues. DialEcrans a même réalisé un éditeur de textes en caractères chinois.


Une des bornes Thomson Sintra, réplique de consoles embarquées.
DialEcrans a réalisé une adaptation du clavier de la console au format de celui de l'ordinateur de nos bornes.

Voir les Maquettes animées    Index